C’est bientôt Noël, 9 pistes de réflexion pour faire sortir le colibri qui est en vous!

Comment déconsommer cette année tout en gardant la féérie et la magie de Noël? La période de fin d’année, florilège d’une consommation de masse bien rodée depuis des dizaines d’année, n’incite pas à la sobriété et rime bien trop souvent avec liste de courses et passages en magasin à n’en plus finir, liste de cadeaux à rallonge, (nouvelles) tenues vestimentaires à trouver et séances interminables en cuisine… Comment gérer avec plus de légèreté cette pression et ce perfectionnisme qui nous habitent toutes et tous en fin d’année?

Un énième Noël comme les autres?

Actuellement, les boîtes aux lettres, les boîtes emails et les réseaux sociaux débordent de catalogues spécial Noël mettant en avant la panoplie des cadeaux de tout âge, bien souvent en plastique ou dits interactifs avec des écrans. Jouets, produits alimentaires, high tech,… on trouve de tout dans les caddies aux caisses des magasins avec des files parfois interminables. Ca y est nous y sommes, à quelques semaines de Noël, c’est le rush… Vous décomptez les jours et ça vous stresse! Et puis c’est quoi au juste cette histoire de colibri?

Piste N°1 : Le traditionnel repas de Noël

Les fêtes de fin d’année et son cortège de repas à prévoir et à cuisiner… Parce que vous recevez la famille ou que vous êtes invité-e, il est de tradition de manger avec opulence des mets riches et gourmands : foie gras, saumon, volailles, escargots,… Tous les mets jadis consommés de façon exceptionnelle sont aujourd’hui présentés dans des quantités démesurées afin de « faire plaisir » et de se faire plaisir. Preuves à l’appui sur les réseaux sociaux parce que ça nous donne le sentiment de briller encore plus et d’avoir fait notre part dans l’offrande du toujours plus.

La table de Noël

Consciemment ou inconsciemment chacun se sent investi du devoir d’impressionner avec sa table : on ressort les vieux services à couverts devenus vintage et tendance, on décore avec soin la table et la maison pour distiller l’ambiance magique de Noël (c’est qu’il a aussi fallu aller chercher en catastrophe les dernières décos tendances Made in China parce que celles de l’année dernière sont abîmées et que les couleurs ne vous plaisent plus).

Chaque année la même chose?

Et vous vous y voyez déjà : les repas à n’en plus finir chez les oncles et tantes avec des ventres rebondis prêts à exploser en fin de journée, les montagnes de cadeaux au pied du sapin avec des enfants de plus en plus exigeants que chacun s’attache à gâter, voir à hyper gâter… Des enfants qui manquent de piles le matin de Noël et des papiers cadeaux déchirés, abandonnés qui jonchent le sol… L’habituelle gueule de bois après avoir un peu trop bu (d’ailleurs, il vous faut vérifier votre trousse à pharmacie pour vous assurer que vous aurez ce qu’il faut pour vous soulager le cas échéant, une ligne en plus sur votre to do list). Et vous n’avez pas encore répondu à papy et mamie qui vous ont déjà relancé pour connaître le nom des jouets à acheter cette année… Ça démarre comme ça a démarré l’année dernière et les années précédentes… Alors comment changer les choses?

Piste N°2 : revenir à l’essentiel

Et puis quel sens donnez-vous à ce remue-ménage de fin d’année? Que vous évoque cette fête de Noël? Est-ce une pour vous et votre famille une célébration religieuse ou une occasion de faire la fête? Il y a déjà dans les réponses à ces questions des pistes de réflexion pour changer les choses… Le colibri? Ce petit oiseau bec tout fin? C’est qu’il avant un point commun avec nous : il était lui aussi dans une forêt où tout s’agitait autour de lui : l’incendie et ses congénères…

Piste N°3 : Les courses : le passage obligé toutes les semaines?

Vous avez peut-être planifié un passage hebdomadaire au supermarché entre novembre et décembre histoire de profiter des offres spéciales, Black friday y compris. Depuis le mois d’octobre, vous êtes à l’affut des réclames comme on disait avant, des exclusivités, des packs XXL.

Je nous y vois tous, stationnés sur le parking, à s’imprégner du numéro de la place après un trajet sur les chapeaux de roue parce qu’on est à la bourre, évidemment. Les enfants grimpent dans le caddie et se chamaillent, ils ont déjà entre les mains des boîtes de chocolat qui clignotent toutes seules. C’est fou le progrès aujourd’hui…

Les courses en famille

Vous tenez bien en main la liste de courses que le petit dernier, bien installé voir ligoté sur le siège du caddie, est en train de grignoter… Vous cherchez au fond de votre sac la boîte de biscuits que vous étiez persuadée d’avoir embarqué histoire de calmer tout ce petit monde :)… Vous la retrouverez en rentrant dans l’entrée de la maison, à moitié dévorée…

Ca y est…vous venez de passer les portiques et vous êtes dans l’arène, sons et lumières garantis. Les enfants trépignent, c’est qu’ils ont des paquets de confiserie en ligne de mire et à porter de mains (évidemment!) et toute la hotte du père Noël en vue, va falloir expliquer aux plus petits à quoi ça sert du coup ces rayons-là 🙂

Votre liste des courses

Qu’allez-vous acheter aujourd’hui? En fonction de vos habitudes de consommation vous vous dirigez vers certains rayons ou pas, comme le vrac par exemple. C’est qu’il y a aussi les produits habituels à racheter, vacances scolaires d’hiver oblige!

La lessive? Les biscuits? La pâte à tartiner?… Vous ne savez déjà plus et vous avez un doute sur la véracité de votre liste de courses… C’est que vous n’avez pas encore pris le temps d’installer cette appli dont votre collègue vous a parlé.

Piste N°4 : Prendre du recul sur ses habitudes de consommation

Vous arrivez au rayon boucherie, et là c’est la question qui vous revient depuis un petit moment maintenant : to be or not to be vegan, that is the question. Et puis vous avez lu qu’on pouvait être flexitarien, alors vous êtes un peu perdue… Et puis, il y a ce foie gras qui vous faisait de l’œil avec un prix attractif sur le prospectus. Vous prenez les steaks hachés pour les enfants, le jambon (qui fera un tabac avec les coquillettes, elles sont où déjà?) et la pièce de bœuf pour monsieur. Votre prochaine action responsable? La part de viande dans les assiettes de ce mois de décembre : c’est que Monsieur vous a déjà parlé de son rituel boudin, de ses huîtres, de son saumon, de, de…haaaaaa…

Piste N°5 : Dépenses additionnelles superflues?

Passés à la caisse, le montant est forcément plus élevé que votre budget de départ, bien que vous ayez bien pris la scannette à l’entrée. C’est que votre fils de 9 ans a joué avec tout le temps. Il y avaient les têtes de gondole qui débordaient avec le monsieur et la madame sympas armés de leur sourire et qui ont distribué des échantillons et bons de réduction aux enfants, une technique infaillible pour distraire vos enfants et leur donner des envies… Et dire que ce petit colibri faisait ses petits aller-retour entre l’incendie et le cours d’eau… Tout le monde porte sa croix comme on dit…

Sur la route du retour

Le coffre rempli, les enfants bien attachés et occupés à déballer les paquets de biscuits et cette fameuse boîte de chocolats qui clignote toute seule, vous repartez, sur les chapeaux de roue parce que l’heure a tourné, votre tête et votre estomac avec et vous avez le tournis rien qu’à penser à la longueur de votre ticket de caisse… Vous ne savez même plus si vous avez faim ou si vous êtes nauséeux-se.

Vous n’êtes pas tout à fait bien dans vos baskets! D’ailleurs, la tenue pour les courses c’est à bien y réfléchir car avec des enfants, on est parfois amenés à courir après nounette qui s’est échappée parce que le grand lui a chipé sa boîte de chocolats qui clignotent tout seuls et qu’elle en a voulu une nouvelle!

Piste N°6 : tout est autour de vous, en local

Vous êtes songeur-se sur la route du retour. Arrivé-e dans votre quartier, vous passez devant la boulangerie du village (vous avez pris votre baguette au supermarché, c’était plus pratique de tout centraliser). Vous passez devant le boucher, votre mari joue au foot avec lui au club du village, il a mis dehors un panneau en ardoise qui indique que la pièce de bœuf est (justement, la vôtre est dans le coffre) locale et qu’il a choisi la bête sur pied 🙂

Et puis, c’est le créneau où le poissonnier est sur la place du village avec sa camionnette. Il a, lui aussi, installé un écriteau signalant que c’est le bon moment pour passer ses commandes de fin d’année. En fait, vous vous rendez compte qu’il y avait pléthore de propositions en local, autour de chez vous… Avec de si bons produits dans votre assiette ce soir, c’était un mini Noël assuré et ça vous aurait fait le plus grand bien au vu de ce passage au supermarché!

Vous avez pourtant le sentiment de faire des efforts…

Vous auriez aimé mieux faire… Même si depuis les confinements vous vous êtes remis plus souvent aux fourneaux avec les enfants, les biscuits fait maison ont repris possession des boîtes à goûter certains mercredi et les crêpes sautent au plafond plus souvent (ce qui a d’ailleurs causé une trace indélébile sur le plafond de la cuisine…).

Piste N°7 : faire le point sur vos actions responsables

Vous avez lu des discussions sur les jouets de seconde main mais vous n’avez pas osé passer le cap… Comment faire pour ne plus acheter de jouets en plastique bon marché et ne pas décevoir les enfants? Alors, que faire de plus? et par où (re)commencer ce qu’on a déjà commencé à mettre en place certaines actions responsables?

Peut-être faire le point sur ce que vous faîtes déjà pour vous et votre famille et là où vous en êtes arrivé-e. Entre le 0 déchet, le vrac, la seconde main qui revient en force depuis quelques années maintenant, il y a des actions que vous faites déjà et qui font maintenant parti des automatismes de la famille. Vous ne vous en rendez même plus compte et ça vous semble même insignifiant quand vous y pensez. Alors c’est sûr, il y a toujours plus à faire…

Piste N°8 : Des petits outils pratiques

Mon truc à moi en cette fin d’année? C’est de rester fidèle aux producteurs, artisans, petits producteurs locaux que je soutiens déjà. Bien souvent leurs étals de fin d’année recèlent d’idées cadeaux. J’enregistre les annonces pour lesquelles j’ai repéré un produit qui me sera utile puis je fais ma liste d’idées cadeaux que j’attribue à chaque membre de la famille. Cette même liste pourra être réutilisée plus tard pour les anniversaires.

Alors, à vos smartphone, suivez les pages facebook par exemple de vos producteurs, artisans, petits commerçants, allez sur leur site web et enregistrez ce que dont vous avez besoin, sur Pinterest par exemple. Lors de vos déplacements, il vous viendra naturellement de vous arrêter parce que vous avez repéré un produit local qui vous intéresse et qu’il était dans votre liste. Dans votre boîte aux lettres, certains professionnels locaux distribuent leurs offres et menus de fêtes : constituez une petite pochette et prévoyez vos repas en conséquence. Vous allégerez à coup sûr certains menus avec des plats de qualité de restaurateurs locaux.

Piste N°9 : Des ressources à consulter sans modération

Un tuto bourré de bonnes pratiques pour un Noël responsable : Un Noël juste parfait – La librairie ADEME

Mon émission radio Dans les Bottes d’Ophélie sur Radio Club 105.7 FM : l’épisode de décembre 2021, (il vous faut remonter le fil des émissions rangées par ordre chronologique)

Une série de vidéos sur la chaîne youtube Super Responsable :

Partager cet article :
Facebook
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp
Email

Une réponse

  1. Un texte bien écrit , qui traite de nos attitudes face à la consommation , victime de tentations entraînant des frustrations, puis par conséquent des pulsions d’achat ,ignorant la raison .Ce texte à Message est le fruit d’une réflexion profonde exprimée avec la pointe d’humour  » made in Ophélie »savamment distillée ,qu’il nous fallait … pour lire avec intérêt -et plaisir-jusqu’au bout ….
    …et réfléchir à notre tour ….
    Quand la réflexion ( des autres)
    provoque l’introspection ( personnelle)
    pour une prise de Conscience
    qui elle , mènera au …changement ..
    BUT atteint . ✨Félicitations ✨Ophélie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

D'autres articles à découvrir